PrécédentSommaireSuivant
Accueil RED&S

Synthèse et commentaires de documents
Normes non évaluatives

Roger Pouivet
(Rennes 1, EA 1270)

 

extrait de Penser la norme. Approches juridiques et philosophiques. Publication de l'université de Rennes, 1996 par Serge DIEBOLT

 

Il existe des normes sur les oeuvres d'art. Mais comment qualifier d'oeuvre d'art tel ou tel objet ? Si l'on conteste qu'il existe une sorte d' " essence commune ", on doit se contenter d'une explication historique ou a tout le moins inertielle, peu satisfaisante en tous les cas.

La qualification juridique peut donc utiliser les termes sortaux pour identifier les objets qu'elle vise, sans pour autant être évaluative. Par exemple, une norme peut viser tel objet comme oeuvre d'art sans qu'un observateur n'ait envie de la qualifier comme telle. On en deduit que :

Reste à trouver une méthodologie de qualification : dénotation, exemplification... Collingwood dit qu'on se contente de donner l'exemple d'un bonne chose de cette espèce. Le stéréotype même imparfait est utile pour éclairer une situation trop conceptuelle, et même nécessaire :

PrécédentDébutSuivant